Sorties à thèmes

Giverny, 25 juin 2022

Nous nous sommes retrouvés à 7 heures ce samedi matin pour une sortie de fin d’année sportive. Nous avons pris le car destinations Vernon, Les Andelys, Château-Gaillard et Giverny.

Le moral était au beau, mais le temps maussade avec des averses. Arrivés à Vernon, nous avons trouvé un endroit pour le petit déjeuner habituel, et sans pluie. Un petit rayon de soleil pour visiter Vernon. Le château des Tourelles se situe sur le territoire de la commune de Vernon, dans l’est du département de l’Eure, au sein de la région naturelle de la vallée de la Seine. Il s’élève près du Vieux Moulin, sur la bordure est de la vallée, entre le fleuve et le coteau, qui mène vers le plateau du Vexin normand.

Le Vieux Moulin est situé non loin du château des Tourelles, ce monument est un ancien moulin à eau, devenu emblématique de la ville de Vernon, en bordure de la rive droite de la Seine. Nous nous sommes dirigés vers la collégiale Notre-Dame de Vernon, c’est une ancienne collégiale située à Vernon. Elle se situe face à l’hôtel de ville, et à côté de l’office du tourisme. L’édifice fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques, par la liste de 1862. La tour des Archives est le dernier vestige d’un ancien château fort du XIème siècle qui se dresse sur la commune de Vernon. L’hôtel de ville de Vernon est un beau monument construit en 1895.

Ensuite, nous sommes allés vers Château-Gaillard des Andelys, un ancien château-fort construit à la fin du XII siècle, aujourd’hui en ruine, dont les vestiges se dressent sur la commune des Andelys au cœur du Vexin. Les plus téméraires sont montés jusqu’au château, c’est normal ce sont des randonneurs.

Départ sur Giverny avec recherche d’un endroit pour déjeuner. Le car nous a emmenés au parking de la maison de Claude Monet. L’ambiance était très détendue, et le déjeuner, avec les salades et le clafoutis aux cerises, préparé par Phiphi et Annick, nous a enchantés.

A 16 heures, nous nous sommes dirigés vers le jardin et la maison de Claude Monet, une magnifique maison et un jardin sublimes avec différentes variétés d’arbres et de fleurs.

Très bonne journée et comme l’ ambiance, malgré le temps maussade.

18 heures, départ vers Roissy en Brie, avec arrivée à 21 heures.

Monique et Marie France

Episy, 18 juin 2022

Episy, 26 juin 2021

Aujourd’hui, nous allons clôturer cette année bien pourrie par le COVID. Fernand a maintenu à juste titre cette date, et nous fêterons dignement ce traditionnel rendez-vous annuel à Episy. Une avant garde est déjà à pied d’œuvre dès potron-minet sur le site de la pisciculture du moulin de Grattereau, pour préparer le barbecue, et mettre en forme finale le repas de midi qui nous réunira tous.

Les marcheurs nordiques se retrouvent stade Bessuart sous une pluie persistante et peu engageante. Elle a probablement fait reculer certains à moins que la proximité des vacances n’ait eu raison de leur participation. Nous allons donc braver les éléments, et nous assistons au miracle de la forêt de Fontainebleau. La route d’Episy est rigoureusement sèche. Chouette, mais ce n’est pas là que nous allons dans l’immédiat. C’est à Montigny sur Loing, où nous attend le parcours que Jean Yves nous a préparé. Nous trouvons après quelques tâtonnements le stade perdu dans la verdure, et entamons la boucle. Fontainebleau, vous connaissez comme moi : du sable, des cailloux, des résineux… Et de la bosse nom de nom, cette denrée si rare dans la Brie. Nous dégustons ces montées onctueuses et les descentes sinueuses, en sirotant l’eau qui suinte de nos réservoirs. Quelques arrêts, et c’est reparti. Le soleil s’est carrément levé, et il fait très bon. Bref, c’est le bonheur. Le parcours de 12,2 km est avalé à la vitesse de 5,4 km/h.

Retour aux voitures après quelques hésitations, et un appel au secours auprès du père Google, pour terminer cette sortie en forêt. Nous nous changeons en troquant nos tenues de baroudeurs-euses pour le costume trois pièces de rigueur, pour honorer nos amis qui triment depuis ce matin pour organiser les festivités.

Un court trajet nous amène près du moulin de Grattereau à Episy. Je surprends Charlie en train d’apprendre aux truites à sauter hors de l’eau directement dans la musette. D’autres ont sorti des poissons de taille respectable et assez inhabituelle. Bref, cette partie de pêche a l’air d’être une réussite complète.

L’apéro nous permet de papoter les uns avec les autres avant de prendre place autour de la grande table bien préparée. Le menu est copieux, bien arrosé par des vins de toutes les couleurs. Charlie et Fifi nous ont concocté un fraisier vraiment délicieux. Le café arrosé d’un petit génépy, pour les volontaires, clôt ce festin convivial en plein air sous un ciel assez clément bien qu’un peu rafraîchi au fil des heures.

Place à la compète de boules. Le terrain est rempli de cailloux, de creux et de bosses, et pour ma part, ça devient presque un jeu de hasard. Seuls les pros surnagent !!! Sylvie et moi-même sommes éliminés rapidement par Fernand et Joëlle, une équipe d’enfer. Je ne pourrai pas vous fournir les résultats, car nous sommes partis à ce moment, mais il y a fort à parier que l’équipe gagnante aura droit à une truite, au regard de la pêche miraculeuse qui a saturé les bourriches.

Ce fut une très belle journée, très réussie. C’est le remerciement que je me permets d’adresser aux organisateurs qui se sont mis en quatre, pour nous octroyer ce moment d’amical partage.

Je vous souhaite de bonnes vacances. A septembre et en forme !!!

Jean Daniel Gasparini

Episy, 29 juin 2019

C’est le grand jour de la fête du club à Episy pour la dernière sortie de l'année. Au menu, pêche à la truite et concours de pétanque l’après midi sous les arbres, et à l’ombre autant que possible. La sieste est une option favorisée par la canicule qui nous a accompagnés tout au long de la semaine. Le pique-nique est préparé par Fernand et Phiphi. Richard s’active au barbecue, ce qui n’est pas le poste le plus facile par les temps de canicule qui courent. Charlie et Serge ont rejoint dès le matin l’équipe organisatrice. En gros, il pleut du soleil, et les poissons dans l’étang sont à la limite du court-bouillon !!!

Les marcheurs nordiques vont effectuer la dernière sortie organisée de l’année, à Bourron Marlotte, un des plus beaux villages de France dans le sud de la forêt de Fontainebleau, dixit Stephane Bern, et nous rejoindrons à Episy l’ensemble des participants pour partager ce moment de convivialité qui clôt une année bien remplie.

Nous démarrons de Bourron Marlotte pour un parcours de 12 km, avec du dénivelé mais avec l’entraînement que nous avons accumulé, c’est une formalité !! Le parcours est varié et très agréable (ça n’engage que moi !!). Sur le chemin du retour, nous repérons en plein bois une sculpture assez étonnante, taillée sur le tronc d’un chêne (photo). Une fontaine bien fraîche nous accueille à l’arrivée, et nous permet de dorloter nos petits arpions martyrisés par l’espace clos des chaussures micro-ondes surchauffées par le soleil. Nous nous refaisons une beauté avant de rejoindre le groupe des pêcheurs à Episy, et partager avec eux le pique-nique du club. Belle ambiance conviviale !! Suivant les recommandations de la préfecture concernant les restrictions d’eau, nous accompagnons les mets par quelques bonnes bouteilles de vins, diminuant, de ce fait, les prélèvements sur la nappe phréatique, mais augmentant par là même la charge sur la nappe hépatique. Après le café, une partie du groupe va rester sur place pour participer à la compétition de boules et au repas du soir. Une autre partie se dirige vers Moret sur Loing, pour une visite de ce village très pittoresque au riche passé médiéval. C’était un passage obligé sur la rivière du Loing, par un gué qui sera équipé plus tard d’un pont gardé par une porte fortifiée. Aujourd’hui, le gué s’est transformé en une gigantesque piscine dans laquelle batifolent de nombreux baigneurs. C’est très impressionnant. Une autre porte fortifiée à l’autre bout de la ville fermait le rempart à l’intérieur duquel s’est développée la cité. La beauté des rives et la lumière ont inspiré notamment le peintre impressionniste Sisley, qui y a fini sa vie. Et nous avons déposé une plaque en marbre sur la place de la mairie pour signaler notre passage aux générations futures.

Nous finissons la visite, et avant de nous séparer, nous partageons un dernier moment autour d’un verre. Belle journée riche en évènements !! Je ne sais pas qui a gagné la compétition de boules, mais je suis sûr que ceux qui sont restés au repas du soir ont prolongé ainsi le plaisir d’être ensemble.

Donc à septembre pour la reprise et bonnes vacances à tous.

Jean Daniel Gasparini