Randos pédestres du dimanche

Paris, journée du 25 septembre 2022

Nous étions 14 à la découverte des 10ème et 19ème arrondissements de Paris, sous un temps mi-figue mi-raisin.

Allez, c’est parti pour une rando à travers le jardin Villemin, le canal Saint-Martin, le bassin de la Villette, la Rotonde de la Villette, le parc de la Villette, le Regard de la Lanterne, le parc des Buttes-Chaumont et la jolie petite rue Sainte-Marthe.

LE JARDIN VILLEMIN est un jardin public situé dans le quartier de l'hôpital Saint-Louis, dans le 10ème arrondissement de Paris. Il abrite Le Poireau agile, le premier jardin partagé parisien créé dans un espace vert.

LE CANAL SAINT-MARTIN, à la fois, aqueduc et canal de navigation.

Si l’idée avait été émise dès le XVIème siècle, c’est à Napoléon que revient, en 1802, l’initiative de créer un réseau de canaux aptes à approvisionner les Parisiens en eau potable, mais également à servir de voie fluviale, pour transporter les marchandises et les matériaux de construction, jusqu’au centre de Paris. Parmi ces cours d’eau artificiels, le canal Saint-Martin commence à être creusé dès 1805, et sera achevé vingt ans plus tard, à la toute fin de l’année 1825. Le canal présente déjà l’aspect qu’il a aujourd’hui. Composé de neuf écluses, il prend sa source dans le bassin de la Villette, qui n’est encore qu’un village à l’extérieur de la capitale, et se jette dans la Seine, au niveau du port de l’Arsenal, à Bastille. Rapidement, les quartiers traversés par ce nouveau point d’eau s’industrialisent, et de nombreux ateliers, entrepôts et usines s’installent le long de cette voie d’eau qui leur apporte matériaux et denrées.

LE BASSIN DE LA VILLETTE, est le plus grand plan d'eau artificiel de Paris. Il a été mis en eau le 02/12/1808. Il relie le canal de l’Ourcq et le canal Saint-Denis, au Canal Saint-Martin.

LA ROTONDE DE LA VILLETTE, est construite en un temps record de deux ans, et achevée en 1788 par l'architecte Claude Nicolas Ledoux. Elle était une porte d'entrée sur la capitale, pour les bureaux de perception de la taxe sur les marchandises entrant dans Paris par la route, et les canaux de ce quartier.

LA VILLETTE, la balade estivale et culturelle idéale. L’histoire du quartier en quelques mots.

Pour comprendre, il faut remonter en 1867, date à laquelle un immense marché aux bestiaux ouvre ses portes à la Villette. Tandis que les Halles de la Villette accueillaient le bétail, l’actuel parc était occupé par un abattoir jusqu’en 1973. Peu de temps après, les 54 hectares de ce parc ont été récupérés, pour en faire le lieu de culture et de divertissements que l’on connaît.

LE REGARD DE LA LANTERNE, est construit entre 1583 et 1613, pour servir de regard principal à l'ancien grand aqueduc de Belleville, qui conduisait une partie des eaux de la colline de Belleville, vers certains bâtiments parisiens de la rive droite. Il est classé monument historique, le 4 novembre 1899, classement remplacé par un deuxième classement, le 26 février 2006, englobant tous les ouvrages liés aux eaux de Belleville.

LE PARC DES BUTTES-CHAUMONT, avec près de 25 hectares, est l'un des plus grands espaces verts de Paris. Inauguré le 1er avril 1867, pendant les dernières années du règne de Napoléon III, il s'agit d'une réalisation de l'ingénieur Adolphe Alphand. Ce jardin à l'anglaise, imite un paysage de montagne : rochers, falaises, torrents, cascades, grottes, alpages, belvédères.

LA JOLIE PETITE RUE SAINTE-MARTHE. Ce nom fait référence à Sainte-Marthe, patronne des aubergistes et des cuisiniers. Ce n’est pas un hasard si nous sommes ici ! Cette rue est unique en son genre. Chaque devanture en bois est peinte d’une couleur différente : jaune, bleu, rose, vert... C’est aussi un lieu d’expression d’artistes de street art, ce qui lui donne son charme bien particulier, que les curieux et autres blogueurs, viennent photographier.

Une sortie très agréable.

Sportivement.

Yvon Gauvin

Roissy-en-Brie, matin du 4 septembre 2022

Champeaux, journée du 1er mai 2022

Une randonnée très riche en patrimoine dans le Sud de la Brie. On commence par l'ancien château fort de Blandy-les-Tours, en excellent état et, en point d'orgue, on visite une des plus belles églises gothiques d’Île-de-France. Deux autres églises, une chapelle, un autre château plus récent et un ancien moulin complètent le tableau. Un itinéraire sur un plateau cultivé, dans des bois et à saute‑mouton avec le Ru d'Ancoeur.

Yvon Gauvin